Le camp de réfugiés de Dbayeh, Liban

DbayehL’appui de Proma permet aux enfants de réfugiés palestiniens et syriens du camp de Dbayeh, au nord de Beyrouth, d’avoir la chance d’aller à l’école. Avec les dons reçus, notre partenaire local, les Petites Sœurs de Nazareth, paient leurs études et leurs frais de déplacement et achètent aussi des livres et d’autres fournitures scolaires.

De plus en plus de familles du camp ne peuvent pas payer l’école et les transports. Pour un enfant, les parents paient au moins 25 euros par mois. Le salaire moyen se situe aux environs de 220 euros. Les guerres civiles, la situation politique précaire et une sécurité incertaine réduisent les gens à une pauvreté extrême. Beaucoup sont au chômage et il n’y a pas de réseau de sécurité sociale. De plus en plus de familles n’obtiennent plus de crédit au supermarché local. Beaucoup d’enfants doivent travailler et donc ne pas fréquenter l’école. Peu de jeunes palestiniens sont admis dans les universités libanaises. Le taux de chômage élevé, des problèmes financiers, des conditions de logement déplorables et une mauvaise nutrition sont à la racine de nombreux problèmes médicaux. Récemment la situation s’est encore aggravée par l’afflux de nombreux réfugiés syriens. Ils fuient la violence dans leur pays. Lisez l’interview que Proma a eu avec Magda Smet sur la situation pénible à Dbayeh dans ProMagazine. Magda Smet a travaillé pendant de nombreux années dans ce camp de réfugiés.

Les jeunes ayant une formation adéquate trouvent du travail, aident les familles à se relever et préservent les générations futures. Entre outre les garçons Dimitri et Rowad vont maintenant à l’école grâce à votre soutien. Vous trouverez leur témoignage dans ProMagazine.

Mentionnez 2011/03 Dbayeh dans la communication de votre virement.

Projets – Projets en Asie – Bourses d’études

Print Friendly