La malaria, trouble-fête à l’école

Le virus d’Ebola a peut-être disparu de nos médias, mais en Afrique Occidentale il continue de faire des victimes, et cela depuis plus d’un an. Aussi l’enseignement dans les pays touchés s’est-il considérablement détérioré. Mais il n’y a pas qu’Ebola qui a une telle force destructrice. Peu médiatisée, la malaria affecte mortellement des communautés entières depuis des années et empêche le développement durable et un enseignement de qualité. Mais il y aurait de l’espoir. L’espoir sous la forme d’une plante peu coûteuse. Apprenez-en plus dans ProMagazine en ligne.

Vous aimeriez avoir un exemplaire en papier? Faites-nous signe.

Convaincu de l’importance de l’enseignement pour les enfants et les jeunes dans le monde entier? Faites un don au profit de nos projets et facilitez l’enseignement pour tout le monde.

Print Friendly